Le sous-marin indien réparé en Russie était “opérationnel” (société russe)

“Les ingénieurs de +Zviezdotchka+ avaient réglé tous les problèmes”, a déclaré un porte-parole de la société russe à l’agence Ria Novosti, ajoutant que “quelques observations” avaient été faites lors d’une inspection effectuée par des experts au port de Severodvinsk, dans la mer de Barents.

Ce porte-parole dont l’identité n’a pas été précisée n’a fourni aucun détail sur la nature de ces “observations”, ajoutant qu’elles s’inscrivaient dans le “processus normal des travaux”.

“Au moment de la signature de l’acte de remise (du sous-marin INS Shindhurakshak, ndlr) à la partie indienne, aucune réclamation n’a été faite”, a ajouté le responsable.

“Nous avons signé en juin 2010 un contrat pour des réparations de routine et de modernisation (du sous-marin) et l’avons remis en janvier 2013” aux autorités indiennes, a-t-il précisé.

“Nous avons installé un nouveau système de missiles +Club+ et des systèmes de production étrangère, y compris un système indien”, a ajouté le responsable russe.

Selon une source militaro-diplomatique russe, un acte terroriste n’est pas à exclure.

“Il n’est pas exclu que quelqu’un ait décidé de gâcher la fête nationale en Inde — la journée de l’Indépendance qui sera célébrée le 15 août”, a déclaré cette source citée par l’agence Interfax sans plus de détails.

L’INS Shindhurakshak est toujours sous garantie russe.

Huit employés de la société Zviezdotchka sont actuellement au port de Mumbai où le sous-marin a partiellement coulé dans la nuit de mardi à mercredi.

“Nous n’avons toujours pas d’information sur ce qui s’est réellement passé”, a encore dit le porte-parole.

Un autre responsable de Zviezdotchka a indiqué que des experts des chantiers navals russes organiseraient une réunion d’urgence mercredi pour discuter de l’accident.

“Zviezdotchka est prête à apporter toute son aide dans les investigations et la recherche des causes de l’accident”, a déclaré ce responsable à l’agence Itar-Tass.

L’INS Sindhurakshak a été remis à la marine indienne le 26 janvier. Il s’agit d’un sous-marin du projet 877 EKM (Kilo, selon la classification de l’Otan) construit aux chantiers navals Admiralteïskie Verfi de Saint-Pétersbourg en 1995, à la demande de la Marine indienne.

Conformément au contrat signé le 4 juin 2010, les travaux de rénovation et de modernisation du sous-marin ont été confiés au chantier naval Zviezdotchka, dans la région d’Arkhangelsk (nord).