L’Iran condamne les frappes américaines et britanniques visant les rebelles au Yémen

Téhéran, 12 jan 2024 (AFP) – L’Iran a condamné vendredi les frappes aériennes menées dans la nuit par les Etats-Unis et le Royaume-Uni contre des cibles des rebelles Houthis au Yémen, dénonçant une “violation flagrante de la souveraineté” de ce pays.

Ces frappes répondaient à la multiplication des attaques contre des navires en mer Rouge menées par les rebelles yéménites soutenus par l’Iran qui disent agir en solidarité avec les Palestiniens de la bande de Gaza, où Israël livre une guerre contre le mouvement Hamas.

Dans un communiqué, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Nasser Kanani, a “condamné fermement” les attaques menées par les Etats-Unis et le Royaume-Uni contre plusieurs villes du Yémen.

Après la prière du vendredi à Téhéran, des centaines de personnes se sont rassemblées en soutien aux peuples palestinien et yéménite, scandant des slogans hostiles aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et à Israël, selon un journaliste de l’AFP.

La télévision d’Etat a diffusé des images de manifestations similaires dans plusieurs autres villes iraniennes.

Elle a montré plus tard des images d’une manifestation devant l’ambassade du Royaume-Uni à Téhéran, où les participants agitaient les drapeaux palestinien et yéménite.

“A bas Israël”, “A bas les Etats-Unis” et “A bas la Grande-Bretagne”, scandaient les manifestants, en brûlant les drapeaux des trois pays, selon un journaliste de l’AFP.

Voir les autres articles de la catégorie

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE