L’Iran exhorte Washington et Londres à stopper “la guerre” contre le Yémen

Téhéran, 15 jan 2024 (AFP) – L’Iran a appelé lundi les Etats-Unis et la Grande-Bretagne à “arrêter immédiatement la guerre” contre le Yémen après les frappes ayant visé les rebelles Houthis yéménites qui lancent des attaques contre des bateaux commerciaux en mer Rouge.

“Nous avertissons les Etats-Unis et le Royaume-Uni qu’ils doivent arrêter immédiatement la guerre contre le Yémen”, a déclaré le ministre iranien des Affaires étrangères Hossein Amir-Abdollahian lors d’une conférence de presse avec son homologue indien Subrahmanyam Jaishankar à Téhéran.

Il a précisé que “de hauts responsables de Sanaa”, où sont basés les Houthis, “nous ont déclaré que tant que le génocide à Gaza se poursuivrait, ils empêcheraient le passage des navires appartenant au régime israélien ou des bateaux navigant vers des ports israéliens”.

Mais, a-t-il ajouté, ces responsables “nous ont assuré qu’ils n’allaient créer aucune perturbation pour la sécurité maritime” pour les autres navires.

Soutenus par l’Iran, les Houthis ont mené ces dernières semaines, en “solidarité” avec les Palestiniens de la Bande de Gaza, de nombreuses frappes de drones et de missiles ciblant la route maritime traversant la mer Rouge, itinéraire clé du trafic international.

En riposte, les forces américaines et britanniques ont frappé ces derniers jours des cibles Houthis à travers le Yémen, renforçant les craintes de propagation régionale de la guerre entre Israël et le Hamas palestinien à Gaza.

M. Jaishankar a exprimé “la forte inquiétude de la communauté internationale” face à cette situation, qui a “un impact direct sur les intérêts énergétiques et économiques de l’Inde”.

La campagne des Houthis fait suite à l’attaque sans précédent du Hamas contre Israël le 7 octobre, qui a fait environ 1.140 morts, majoritairement des civils, selon un décompte de l’AFP à partir du bilan israélien. En représailles, Israël a juré d’anéantir le Hamas, au pouvoir à Gaza depuis 2007, et y mène des opérations qui ont fait plus de 24.000 morts, en majorité des civils, selon le dernier bilan du ministère de la Santé du Hamas.

M. Amir-Abdollahian a par ailleurs appelé Washington à “ne pas lier les intérêts sécuritaires et nationaux des Etats-Unis au sort du Premier ministre d’Israël”, Benjamin Netanyahu, “qui est en train de tomber”.

Voir les autres articles de la catégorie

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE