Mayotte: allègement des coupures d’eau à partir de lundi

Mamoudzou, 10 jan 2024 (AFP) – La préfecture de Mayotte a annoncé mercredi un allègement des coupures d’eau, ramenées à un jour sur deux contre deux sur trois auparavant, en raison des précipitations qui ont récemment touché cet archipel de l’océan Indien.

A partir de lundi, “l’eau sera désormais distribuée au robinet un jour sur deux dans l’ensemble du département”, a annoncé la préfecture de Mayotte dans un communiqué.

“L’amélioration météorologique et (…) la vigilance quant à la ressource ont permis de stabiliser les ressources en eau, qui avaient atteint un niveau critique”, ajoute la préfecture, tout en appelant la population à “poursuivre ses efforts et veiller à ses consommations”.

Depuis fin août 2023, l’eau courante est disponible seulement un jour sur trois à Mayotte en raison d’une sécheresse historique, couplée à un manque d’infrastructure et d’investissements.

L’arrivée de la saison des pluies, courant décembre, a notamment fait remonter le niveaux des deux retenues collinaires (lacs artificiels) qui assurent, avec les rivières, 80% de l’approvisionnement en eau de Mayotte.

Face à cette crise, le gouvernement a pris plusieurs mesures, en prenant notamment en charge les factures d’eau des Mahorais et en distribuant gratuitement des bouteilles d’eau à la population.

Fin décembre, quinze habitants et une entreprise de l’archipel ont déposé plainte au parquet de Mamoudzou contre le Syndicat intercommunal d’eau et d’assainissement de Mayotte (SIEAM) et son délégataire, les accusant de les exposer à un risque immédiat de mort ou de blessures.

Voir les autres articles de la catégorie

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE