Mer de Chine: Manille installe des garde-côtes pour mieux surveiller les navires de Pékin

Ile de Thitu, en mer de Chine méridionale, 1 déc 2023 (AFP) – Les Philippines ont annoncé vendredi l’installation d’une station de garde-côtes sur la plus grande de ses îles en mer de Chine méridionale afin de surveiller les navires envoyés par Pékin, qui revendique la souveraineté sur cette région.

Cette station, qui doit être opérationnelle début 2024, sera équipée de systèmes de surveillance “avancés”, incluant radars, caméras et outils satellitaires, a déclaré le conseiller national à la sécurité Eduardo Ano lors d’une visite sur l’île philippine de Thitu.

“Ces systèmes amélioreront considérablement la capacité (des garde-côtes) à surveiller les mouvements des forces maritimes chinoises et d’autres pays qui pourraient venir ici, ainsi que nos propres navires et avions”, a-t-il ajouté.

Les relations entre Manille et Pékin se sont détériorées ces derniers mois après une série d’incidents dans cette zone, dont deux collisions entre des navires chinois et philippins dont les deux pays se rejettent mutuellement la responsabilité.

La collecte de données en temps réel aura un “impact sur le comportement” de ceux qui revendiquent la souveraineté sur ces îles, a également assuré M. Ano, évoquant un “tournant”.

Pékin revendique la souveraineté sur la quasi-totalité de la mer de Chine méridionale, notamment les eaux et les îles proches de pays voisins, malgré une décision de 2016 d’un tribunal international selon laquelle ces prétentions n’ont pas de base légale.

La Chine a déployé des navires dans cette région où elle a construit des îles et des installations militaires pour donner plus de poids à ses revendications.

Les Philippines, Brunei, la Malaisie, Taïwan et le Vietnam ont eux aussi des revendications sur plusieurs îles dans ces eaux, qui pourraient contenir d’importantes réserves pétrolières en profondeur.

Vendredi, Eduardo Ano a accusé la Chine de comportements “illégaux” et “agressifs” à l’encontre des pêcheurs et garde-côtes philippins. “C’est du pur harcèlement”, a-t-il assuré. “Nous ne céderons pas et nous nous défendrons. Aucune puissance qui essaye de nous opprimer (…) ne parviendra à nous en dissuader”, a-t-il ajouté.

Voir les autres articles de la catégorie

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE