Mort de Navalny: le Canada annonce de nouvelles sanctions contre la Russie

Ottawa, 3 mars 2024 (AFP) – Le Canada a annoncé dimanche de nouvelles sanctions contre des fonctionnaires russes après la mort d’Alexeï Navalny, pour les « violations flagrantes et systématiques » des droits humains commises par la Russie.

Six hauts fonctionnaires et membres du personnel de haut rang des services des poursuites pénales, judiciaires et correctionnels sont visés par cette nouvelle série de sanctions canadiennes.

Dans un communiqué, Ottawa a indiqué que ces responsables « ont participé à la violation des droits de la personne de M. Navalny, à son châtiment cruel et, ultimement, à sa mort ».

« Avec ses partenaires, le Canada maintiendra la pression sur le gouvernement russe pour qu’il mène une enquête complète et transparente sur la mort de M. Navalny », a déclaré la ministre des Affaires étrangères, Mélanie Joly.

Après la mort d’Alexeï Navalny, féroce critique de Vladimir Poutine, le gouvernement de Justin Trudeau a convoqué l’ambassadeur de Russie au Canada pour « exiger une enquête complète et transparente » sur son décès.

L’opposant russe est décédé le 16 février dans des circonstances obscures dans une colonie pénitentiaire de l’Arctique, où il purgeait une peine de 19 ans de prison pour « extrémisme ». Il était âgé de 47 ans.

Sa famille, ses proches et de nombreux dirigeants occidentaux ont accusé le maître du Kremlin d’être « responsable » de son « meurtre », ce que le Kremlin rejette vigoureusement.

Le président russe, qui dans les derniers jours a mis en garde les Occidentaux contre une « menace réelle » de guerre nucléaire en cas d’escalade du conflit en Ukraine, n’a lui toujours pas commenté la mort de son principal adversaire, dont il ne prononce jamais le nom.

Voir les autres articles de la catégorie

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE