Nautisme: les professionnels optimistes sur une reprise du marché en 2014

“Le marché mondial a atteint un point bas en 2013, même si la situation est très contrastée, nous sommes optimistes pour l’année prochaine car les signaux venant du marché américain sont pour l’instant bons”, a déclaré M. Fountaine lors d’un point presse.

“Nous sommes dans un contexte baissier entamé en 2008 et qui a vu le marché américain, premier au monde, baisser de 70% entre 2008 et 2012, or la tendance semble s’inverser puisque 2013 marque une reprise, pas encore suffisamment robuste mais qui devrait rester bien orientée”, a pour sa part expliqué Yves Lyon-Caen, vice-président de la FIN.

Bien que moins forte, l’année nautique 2012-2013 devrait être la cinquième année de baisse consécutive pour le marché, après une année nautique 2011-2012 marquée par un recul de 18% du chiffre d’affaires de la production de bateaux de plaisance.

Revenant sur la situation du marché français, M. Lyon-Caen a décrit “un marché en baisse, en particulier sur le neuf avec une baisse de près de 25%. La baisse était déjà significative en 2012. Le marché français a résisté plus longtemps mais suit finalement la même courbe que les autres marchés européens. Il finira par reprendre, comme le font les marchés d’Europe du Nord”.

“Nous sommes un métier qui surréagit au contexte économique, lorsque la croissance est là nous progressons encore plus mais l’inverse est aussi vrai. Si la courbe de croissance qui commence à s’inverser se confirme, nous pouvons être optimistes”, a conclu Jean-François Fountaine.