Plus de 200 migrants secourus dans la Manche au cours du week-end

Lille, 30 oct 2022 (AFP) – Deux cent vingt-quatre migrants qui tentaient de rejoindre l’Angleterre à bord d’embarcations de fortune ont été secourus en mer et ramenés vers les côtes françaises au cours du week-end, lors de plusieurs opérations distinctes, a annoncé dimanche la préfecture maritime.

Samedi matin, sept migrants en difficulté ont d’abord été secourus au large de Dunkerque (Nord) par une vedette des garde-côtes des douanes, selon un premier communiqué diffusé samedi par la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord (Premar).

Deux opérations de secours ont ensuite été menées dans la nuit de samedi à dimanche, et trois autres dans la journée de dimanche, toujours coordonnées par le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Gris-Nez, indique dimanche la Premar.

Engagé a deux reprises, un patrouilleur de la Marine nationale a secouru dans la nuit à 51 migrants, avant de récupérer 24 autres personnes en difficulté dans la même zone dimanche.

Un canot de la SNSM de Dunkerque a de son côté porté assistance aux naufragés de deux autres embarcations de fortune, portant secours à 56 personnes au cours de la nuit, puis 35 autres dans la journée.

Dimanche, 51 autres migrants ont eux été secourus au large Calais (Pas-de-Calais), puis déposés au port de Boulogne-sur-Mer par un patrouilleur des garde-côtes.

Une fois à quai, tous ont été pris en charge par la police aux frontières (PAF) et le service départemental d’incendie et de secours (SDIS).

Près de 1.000 migrants étaient arrivés samedi sur les côtes anglaises après avoir traversé la Manche, selon les chiffres du gouvernement britannique.

Ils sont désormais près de 40.000 depuis le début de l’année – déjà largement plus que pour la totalité de l’année 2021 – à avoir effectué la périlleuse traversée à bord de petites embarcations, généralement surchargées.

Ce secteur maritime “est une des zones les plus fréquentées au monde”, “avec plus de 400 navires de commerce qui y transitent par jour” et des conditions météorologiques “souvent difficiles”, rappelle régulièrement la Premar.

Plus de 200 personnes sont mortes ou ont été portées disparues, en mer ou sur terre, en tentant de rejoindre l’Angleterre au départ du littoral nord de la France depuis 2014, dont 27 en une seule journée fin 2021 dans un naufrage, selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE