Russie: près de 10 milliards d’euros pour les chantiers navals d’ici à 2020

“Il faut à la fois moderniser les capacités de production et garantir le renouvellement et le développement de la flotte, aussi bien militaire que civile”, a déclaré le chef du gouvernement lors d’une réunion consacrée à l’industrie navale.

“Il est prévu de consacrer 416 milliards de roubles (9,7 milliards d’euros) au soutien des chantiers navals”, a-t-il ajouté.

Dmitri Medvedev a estimé que le secteur ne devait pas se développer “uniquement grâce aux commandes publiques”.

“Nous ne vivons pas à l’époque soviétique, il faut que tous les acteurs de ce secteur renforcent leur efficacité, la démontrent et se battent pour obtenir des commandes civiles”, a-t-il expliqué.

La décision du gouvernement russe en 2011 de commander à la France deux navires de guerre de type Mistral a été vivement critiquée par l’industrie navale russe ainsi que par certains responsables militaires.

Dmitri Medvedev a souligné jeudi que l’industrie navale pourrait profiter de l’extraction des hydrocarbures dans l’Arctique pour se développer.

L’exploitation des gisements pétroliers et gaziers, encore au stade de projet, exige des ressources considérables pour l’exploration et la construction de plateformes offshore ainsi que pour le transport maritime des hydrocarbures après leur extraction.