Ukraine : il est “très important” de permettre l’exportation des céréales, dit le Kremlin

Moscou, 22 juil 2022 (AFP) – Le Kremlin a jugé vendredi “très important” de permettre l’exportation des céréales bloquées dans les ports ukrainiens à cause de l’offensive russe, quelques heures avant la signature très attendue d’un accord à Istanbul sur cette question.

“Il s’agit d’une part relativement modeste des céréales ukrainiennes, mais il est néanmoins très important que ces céréales atteignent les marchés internationaux”, a déclaré le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov.

Il a aussi estimé qu’il fallait “permettre aux marchés de recevoir des volumes supplémentaires d’engrais et de céréales” russes, dont l’exportation pâtit des sanctions occidentales visant Moscou pour son offensive en Ukraine.

Comme l’a dit le président russe Vladimir Poutine cette semaine, “en raison de la crise alimentaire qui menace, il est très important de débloquer les livraisons d’engrais, de produits alimentaires et de céréales”, a souligné Peskov.

La Turquie a annoncé la signature, vendredi à 13H30 GMT, d’un accord à Istanbul pour permettre d’exporter les céréales immobilisées dans les ports du sud de l’Ukraine à cause de l’offensive russe.

Cet accord doit être signé par l’Ukraine, la Russie, la Turquie et les Nations unies.

“Nous pouvons confirmer que la signature se prépare aujourd’hui”, a dit M. Peskov, ajoutant que le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou s’était rendu à Istanbul pour parapher l’accord au nom de Moscou.

Le porte-parole du Kremlin a toutefois refusé de se prononcer sur le contenu de l’accord : “Ne nous précipitons pas !”, a-t-il lancé.