Un Malaisien au coeur du plus grand scandale de la marine américaine arrêté au Venezuela

Caracas, 22 sept 2022 (AFP) – Un homme d’affaires malaisien en fuite, qui a plaidé coupable dans le pire scandale de corruption de l’histoire de la marine américaine, a été arrêté mercredi soir au Venezuela alors qu’il s’apprêtait à s’envoler vers la Russie, a annoncé Interpol.

Leonard Francis, surnommé “Fat Leonard”, était activement recherché depuis qu’il avait coupé son bracelet électronique et pris la fuite de son domicile californien début septembre.

Il “était entré dans le pays via le Mexique après une escale à Cuba, et comptait se diriger vers la Fédération de Russie”, a précisé le bureau d’Interpol à Caracas sur son compte Instagram.

Le sous-traitant militaire avait plaidé coupable en 2015 d’avoir offert quelque 500.000 dollars de pots-de-vin à des officiers de l’US Navy pour que ses chantiers navals, dans une société basée à Singapour, soient privilégiés dans les attributions de marchés. Le travail effectué sur des navires américains aurait aussi été surfacturé auprès de la marine à hauteur de 35 millions de dollars.

Au début du mois de septembre, Fat Leonard avait violé son assignation à résidence et quitté son domicile à San Diego, avait déclaré à l’AFP un responsable policier.

Le San Diego Union-Tribune, un quotidien local, avait rapporté que son bracelet de surveillance GPS coupé avait été retrouvé dans la maison, tandis que des voisins avaient indiqué avoir vu des camions de déménagement aller et venir dans la propriété les jours précédant l’évasion.

Il devait être condamné le 22 septembre.

Jusqu’à présent, quatre officiers de la marine ont été reconnus coupables dans cette affaire, tandis que 29 autres personnes, dont des responsables de la marine, des sous-traitants et Leonard Francis lui-même, ont plaidé coupable.