Un navire coule après une collision au large des Pays-Bas (garde-côtes)

L’accident entre le Baltic Ace, enregistré aux Bahamas et qui transporte des voitures, et le Corvus J, un porte-conteneurs battant pavillon chypriote, s’est produit vers 19H15 (18H15 GMT) à environ 100 kilomètres de Rotterdam, le plus grand port européen, et à 65 km des côtes néerlandaises méridionales, a déclaré à l’AFP ce porte-parole, Peter Verburg.

“Trois hélicoptères sont sur place, ainsi que deux bateaux de sauvetage et d’autres navires, pour récupérer les 24 membres de l’équipage du Baltic Ace”, a-t-il ajouté.

Les canots de sauvetage du Baltic Ace ont été mis à la mer après la collision, a raconté M. Verburg, disant ignorer s’il y avait eu des blessés.

Ce cargo, qui jauge 23.000 tonnes, était parti de Zeebrugge, en Belgique, et se dirigeait vers Kotka, en Finlande, tandis que le porte-conteneurs chypriote venait de Grangemouth, en Ecosse, et naviguait vers le port belge d’Anvers, selon le site internet spécialisé MarineTraffic.com.

“A l’heure actuelle, nous ne savons pas ce qui a causé l’accident”, a reconnu Peter Verburg, selon lequel “notre première priorité en ce moment est la sécurité des 24 membres de l’équipage” du Baltic Ace.

La collision est survenue sur une des voies maritimes les plus fréquentées de la mer du Nord.

Sjaak Poppe, porte-parole du port de Rotterdam, a de son côté affirmé à l’AFP que le naufrage n’affecterait pas les activités de fret des installations portuaires locales.

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE