Xavier Bertrand alerte le gouvernement sur la pollution britannique de la Manche

Lille, 26 août 2022 (AFP) – Le président de la région Hauts-de-France Xavier Bertrand a alerté vendredi le gouvernement sur les rejets d’eaux usées britanniques non traitées dans la Manche et la Mer du Nord, une “catastrophe écologique” qui s’aggrave selon lui depuis le Brexit.

“Les images, relayées par de nombreux médias internationaux, qui montrent des eaux usées non traitées se déverser en abondance dans la Manche et la Mer du Nord depuis les plages du Royaume-Uni ont suscité (…) une grande inquiétude en raison de la pollution qui émane de ces rejets”, a affirmé M. Bertrand dans un courrier adressé au secrétaire d’État à la Mer, Hervé Berville.

Si cette situation “déjà dénoncée par de nombreuses associations n’est pas nouvelle, elle semble s’aggraver depuis le Brexit, dans la mesure où le Royaume-Uni s’est exonéré de réglementations européennes en matière environnementale”, a-t-il ajouté dans ce courrier transmis à la presse.

“Une norme législative britannique (…) dispense les compagnies des eaux de l’obligation de traiter les eaux usées avant de les rejeter en mer”, a souligné le président de la Région.

Cette pratique des compagnies constitue “une véritable catastrophe écologique”, a-t-il estimé, souhaitant que le gouvernement français demande au Royaume-Uni “le respect des exigences environnementales de l’Union européenne en matière de rejet des eaux usées non traitées”.

La Commission européenne a affirmé jeudi qu’elle répondrait bientôt aux plaintes émises par des députés européens sur le sujet.

“Nous comptons sur le Royaume-Uni pour honorer toutes ses obligations légales (…) afin de prévenir tout dommage sanitaire et environnemental”, a twitté vendredi le commissaire à l’Environnement Virginijus Sinkevicius.