Vulnérabilités de la France face aux flux maritimes (Étude du CEIS)

La mondialisation de l’économie s’est traduite par une forte croissance des échanges, notamment maritimes. La France, grande puissance maritime compte tenu de sa zone d’exclusivité économique et de ses échanges commerciaux, est directement concernée par la problématique des flux et des routes maritimes.

Largement dépendante de ces flux tant pour ses importations (hydrocarbures, minerais, composants, produits finis…) que pour ses exportations (céréales, produits manufacturés…), la France doit aussi tenir compte des routes pour l’approvisionnement et la protection de l’outre-mer. Il s’agit donc de savoir dans quelle mesure la France est vulnérable à l’égard des routes et flux actuels, mais aussi futurs.

La première partie de l’étude s’attache à dresser une cartographie des flux actuels touchant la France. Elle se compose des éléments et analyses suivants :

  • Fréquence et types de navires par service maritime ;
  • Marchandises transportées par voie maritime ;
  • Importance relative des ports français ;
  • Estimation des trafics passant par des ports tiers ;
  • Conséquence de la conteneurisation pour les ports français.

Une fois identifiés les flux touchant le territoire, il s’agit, dans une deuxième partie, d’identifier les routes maritimes pouvant être considérées comme stratégiques pour la France. Les routes stratégiques ont été divisées en plusieurs catégories :

  • Routes maritimes stratégiques pour les approvisionnements énergétiques de la France ;
  • Routes maritimes stratégiques pour l’économie française ;
  • Routes maritimes stratégiques pour la souveraineté de la France.

La troisième partie propose une analyse des évolutions prévisibles des routes maritimes et des flux y circulant. Pour ce faire, il a d’abord été nécessaire d’identifier les facteurs structurants qui influent sur les flux, avant de continuer sur l’estimation de l’évolution des risques pour les flux stratégiques français. Cette partie prospective repose sur des « évolutions mondiales génériques », chacune ayant un impact spécifique pour les flux
maritimes touchant la France.

La quatrième partie de l’étude est consacrée à la présentation de six scénarii qui pourraient toucher les flux maritimes stratégiques français. Ces scénarii sont les suivants :

  • Frappes occidentales sur l’Iran ;
  • Déstabilisation de la Guyane/instabilité dans le sud de l’arc des Caraïbes ;
  • Tensions entre les puissances riveraines de l’Arctique ;
  • Tensions en mer de Chine du sud ;
  • Déstabilisation de plusieurs Etats du golfe de Guinée ;
  • Emergence au Maghreb d’Etats hostiles à l’Occident.

Pour chacun de ces scénarii, l’impact sur les flux français, ainsi que les conséquences économiques, politiques et sociales, sont proposées.

 

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE