La France prend le commandement d’un groupe de guerre des mines de l’OTAN

La France prend à compter du 23 avril 2021 le commandement d’un groupe de guerre des mines de l’OTAN en Méditerranée : le Standing NATO Maritime Countermeasures Group 2 (SNMCMG2). Le Bâtiment de commandement et de ravitaillement (BCR) Somme en sera le navire amiral et hébergera l’état-major du SNMCMG2 jusqu’au 24 juin 2021. Dès le 25 avril 2021, le SNMCMG2 participera à un exercice ayant pour objectif d’améliorer la coopération entre les unités et états-majors de guerre des mines de l’Alliance. 

Une Première pour la France 

Le 23 avril 2021, le vice-amiral d’escadre Didier Piaton, commandant adjoint du commandement maritime de l’OTAN, fera reconnaître le capitaine de frégate Grégory Guiran, actuel commandant du BCR Somme, commandant du Standing NATO Maritime Countermeasures Group 2. Le SNMCMG2 est l’un des 4 groupes navals permanents de l’OTAN – les Standing Naval Forces – dont la France prendra le commandement pour la première fois. Le SNMCMG2 est un groupe de guerre des mines constitué d’unités de différentes nations appartenant à l’OTAN et déployées sur des durées variables (1 à 6 mois généralement). Le chasseur de mines tripartite Orion est actuellement intégré au sein de ce groupe. 

Le chasseur de mines tripartite Orion, Photo Marine nationale.

Force de réaction rapide  

Le SNMCMG2 opère dans la Méditerranée et en mer Noire, et s’entraîne au cours de divers exercices organisés par les pays riverains dans lesquels le groupe fait généralement escale. Ce processus assure à l’OTAN une permanence à la mer et un moyen de réaction prompt en cas de menace « mines » réelle. Dès le 25 avril 2021, le SNMCMG2, commandé par le capitaine de frégate Grégory Guiran, intégrera l’exercice majeur annuel organisé par l’Espagne : SPANISH MINEX.

Source : Ministère des Armées

Photo d’ouverture : Marine nationale

LE FIL INFO DE M&O