Chronique navale du 23 avril

23 avril 1917, le Zeppelin allemand L.23, commandé par le capitaine Bockholt, capture le Royal, navire norvégien non armé chargé d’une cargaison de bois pour l’Angleterre.

Il s’agit là, probablement, de l’unique cas d’un navire capturé par un dirigeable.


23 avril 1918 : Raid sur Zeebruges

Cette attaque-éclair fut une tentative partiellement réussie (mais avec des pertes importantes), de la part de la Royal Navy britannique et des Royal Marines de neutraliser le port belge de Zeebruges alors qu’il était sous contrôle allemand.

Ce port était capital pour la marine impériale allemande qui l’utilisait comme base pour ses U-boote et les petits navires, ce qui représentait une sérieuse menace pour tous les navires alliés, spécialement dans la Manche et le pas de Calais.

Un raid sur Zeebruges avait d’abord été proposé en 1917 par Sir John Jellicoe, mais sans recevoir l’approbation du vice-amiral Sir Roger John Brownlow Keyes qui a préféré planifier un blocus du port, lequel sera contourné par les U-boote qui se montreront capables de passer de nuit au-dessus des filets tendus par les Alliés.

Un raid a finalement été formellement approuvé par l’amirauté britannique en  et lancé deux mois plus tard.

Cette opération, dont le nom de code était « opération Zo » (Zo pour Zeebruges – Ostende), était une attaque-éclair visant à bloquer l’accès depuis et vers le port, en coulant délibérément des navires chargés de béton de manière qu’ils bloquent l’entrée du canal, empêchant ainsi son utilisation par les navires et sous-marins allemands.

Source : WIKIPEDIA