Après le covoiturage, le “cobaturage” se lance au large des côtes bretonnes

“Le site vise à permettre aux gens de se déplacer le long des côtes bretonnes dans une démarche de partage et de solidarité”, explique à l’AFP François Le Nevé, secrétaire de l’association.

Cobaturage a été créée en novembre dernier, au moment de l’annonce d’une hausse tarifaire des liaisons maritimes vers les îles du Morbihan qui avait provoqué une levée de boucliers, notamment sur l’île de Groix.

Le site cobaturage.bzh, entièrement gratuit, a été lancé samedi à Ploemeur (Morbihan), d’où sont originaires les quatre jeunes, dont François Le Nevé, à l’origine de l’initiative.

“Le chef de bord peut demander une participation aux frais de bord (gazole, ndlr), mais ce n’est pas obligatoire”, précise François Le Nevé, dont l’association incite, autant que possible, à rendre le “cobaturage” gratuit.

Sept offres étaient visibles mardi après-midi sur le site, essentiellement pour rejoindre Groix depuis Port-Louis, en vedette ou zodiac, pour un euro, contre une trentaine d’euros depuis Lorient via la navette régulière.

Un plaisancier proposait quant à lui deux places entre Quiberon et Arzon, face à la presqu’île, à bord de son voilier… en échange d’une “mousse”.

Après avoir vécu plusieurs étés sur l’île de Groix, les créateurs du site disent avoir pris conscience de l’importance des trajets maritimes en Bretagne, région qui compte plus d’un millier d’îles et ilots, soit près de 70% du total métropolitain.

Les jeunes bénévoles ont lancé fin 2014 une campagne de financement participatif et recueilli 5.800 euros, une somme qui s’est ajoutée aux 4.200 euros obtenus auprès du Conseil régional de Bretagne, de l’agglomération de Lorient et de la commune de Ploemeur.

Cette somme a notamment permis la création du site, qui pourrait, en cas de succès, être étendu à tout le territoire national. En cas de succès, une application pour téléphone multifonction pourrait également voir le jour.

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE