Areva en ordre de marche pour produire ses mâts d’éoliennes en mer

L’accord confie à CMP Dunkerque, une filiale d’Entrepose Projets spécialisée dans les soudures de haute technologie, les deux sections hautes des mâts d’éoliennes, précise le groupe dans un communiqué.

Fouré Lagadec, basé au Havre, fabriquera lui la section basse “grâce à un investissement de plusieurs millions d’euros dans un nouvel outil industriel”, souligne Areva.

“Cet accord permettra également de créer près de 200 emplois et contribuera à l’ancrage durable de la filière éolienne en mer sur le territoire français via le développement d’une expertise industrielle en Haute-Normandie et en Nord-Pas-de-Calais”, fait valoir Areva.

Areva, groupe principalement nucléaire mais qui développe depuis 2007 une activité dans les énergies renouvelables, a remporté l’an dernier un des quatre parcs éoliens offshore du premier appel d’offres français, celui de Saint-Brieuc. Il est également fournisseur du consortium GDF Suez-EDP-Neoen candidat pour les parcs du deuxième appel d’offres français (Tréport et îles de Noirmoutier-Yeu).

En plus de son usine existante dans le nord de l’Allemagne, Areva va construire une usine d’assemblage d’éoliennes au Havre, qui devrait créer au total près de 750 emplois locaux, et une troisième en Ecosse, pour couvrir tout le marché du nord-ouest de l’Europe.

map/fpo/cb/jpr

AREVA

ENTREPOSE CONTRACTING

VINCI

GDF SUEZ