Arrêt des recherches pour retrouver un voilier français au large des Açores

Lundi, Le Monge, un bâtiment de la Marine nationale, s’est dérouté vers la zone de recherches, mais n’a trouvé aucune trace du voilier, dont l’équipage avait déclenché la balise de détresse mercredi.

Le Monge devait quitter cette zone lundi soir.

Les secours portugais, qui ont coordonné les recherches, avaient cessé leurs interventions aéronautiques dimanche soir.

Mercredi, le Grain de Soleil, un voilier de dix mètres parti des Antilles françaises début avril avec trois membres d’équipage, avait déclenché sa balise de détresse, à environ 600 milles (environ 1.000 km) du sud-ouest des Açores.

Les secours maritimes portugais de Ponta Delgada avaient alors dépêché des moyens aériens pour localiser le voilier.

Parallèlement, le CROSS Gris-Nez (Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage), qui est en charge des secours pour l’ensemble des navires français dans le monde, était sollicité pour participer aux recherches. Un avion de la Marine nationale a ainsi survolé la zone.

Parmi les trois membres d’équipage, le skipper est âgé de 25 ans.

OCÉAN D'HISTOIRES

5 MOIS EN ANTARCTIQUE