Bénéteau confiant pour l’année en cours après un c.a. meilleur qu’attendu en 2012/2013

Le groupe a publié un chiffre d’affaires consolidé de 815 millions d’euros, en recul de 1,9% mais meilleur que les 810 millions qu’il prévoyait pour cet exercice clos au 31 août, indique-t-il lundi dans un communiqué.

L’activité bateaux a ainsi compensé le recul de l’habitat de loisir, qui a baissé de 13,7% à 190,9 millions d’euros sur la période. Sur ce segment, Bénéteau indique être parvenu à maintenir ses parts de marché en France et à doubler son activité à l’international.

L’activité bateaux a elle progressé de 2,3%, à 624,1 millions d’euros, contre 618 attendus par le groupe.

“Dans l’activité bateaux, grâce à une croissance de 28% hors Europe, le groupe fait mieux que compenser les effets d’une conjoncture européenne difficile”, s’est ainsi félicité Bénéteau dans un communiqué.

L’accélération sur les marchés hors Europe et dans les grands yachts à moteur “permet dès 2013 de compenser les difficultés conjoncturelles du marché nautique européen”, a expliqué le groupe.

“Ainsi pour la deuxième année consécutive, les ventes du groupe hors Europe affichent une hausse significative, atteignant 232 millions d’euros sur l’exercice 2012-2013, soit une hausse de 28% par rapport à l’exercice précédent”, souligne-t-il.

Cette activité a été soutenue par les marchés d’Amérique du Nord, avec une progression de 47%, sur les segments des bateaux à moteur et de la voile, ainsi que l’Asie et l’Amérique du Sud, qui progressent de 26%.

Sur le marché européen, toujours en recul sensible, Bénéteau parvient à “conforter ses parts de marché avec une baisse de son activité limitée à 10%”, indique-t-il.

Côté perspectives, Bénéteau estime que “compte tenu des tendances et des perspectives dans les différentes zones géographiques, la saison 2014 devrait représenter la première année de croissance du marché nautique mondial depuis cinq ans”.

dlm/kd/lth

BENETEAU