Grèce: un migrant mort, dix disparus en mer Egée

La victime, un homme dont l’âge n’a pu être précisé, faisait partie d’un groupe de 21 personnes qui ont été repêchées en mer par les garde-côtes, au large de l’îlot grec Inousses, au nord-est de la mer Egée, selon un communiqué des garde-côtes. Griévement blessé, il avait été aussitôt transféré par hélicoptère à l’hôpital de l’île proche de Chios où les médecins ont constaté sa mort.

“L”un d’entre eux a été découvert inconscient et est mort à l’hôpital mais les autres vont bien et vont subir les examens médicaux de routine”, a expliqué à l’AFP une porte-parole des garde-côtes.

Les garde-côtes sont ensuite retournés en direction de l’îlot sur lequel ils ont découvert et secouru 25 autres migrants, transférés sur l’île de Chios. Au total 46 migrants (bien 46) ont été récupérés lors de cette opération, selon le communiqué des garde-côtes. Ils déclarent être ressortissants syriens, afghans ou camerounais.

Parallèlement, jeudi matin un autre naufrage a eu lieu dans le sud-est de la mer Egée, au large de l’île de Kos. Seul survivant pour le moment, selon les autorités, un Syrien d’une quarantaine d’années qui, selon ses dires, se trouvait à bord d’une embarcation avec une dizaine d’autres migrants.

Il a été transféré à l’hôpital de Kos pour des examens et son état de santé est “bon”, selon les garde-côtes. Une opération de sauvetage pour retrouver les disparus a été lancée avec “deux patrouilleurs et un helicoptère super Puma”, a indiqué une porte-parole du service.

De nombreux migrants se noient en mer Egée tous les ans en tentant de gagner la Grèce, l’une des principales portes d’entrée de l’immigration en Europe, essentiellement via la Turquie.