Israël “met la main” sur le navire responsable d’une marée noire en Mediterranée

Jérusalem, 3 mars 2021 (AFP)

La ministre israélienne de l’Environnement Gila Gamliel a affirmé mercredi sur Twitter que l’État hébreu avait “mis la main sur le navire criminel” responsable d’une importante marée noire sur le littoral méditerranéen israélien.

Une porte-parole du ministère contactée par l’AFP a déclaré ne pas pouvoir donner plus de détails pour le moment. Des vents puissants et des vagues inhabituellement hautes avaient secoué les côtes israéliennes à la mi-février, entraînant le déversement de tonnes de goudron sur les plages, depuis Rosh Hanikra, au nord près du Liban, jusqu’à Ashkelon, au sud à la limite de la bande de Gaza. Cette marée noire, une des pires qu’ait connue Israël depuis des décennies, a été provoquée par le déversement de “dizaines à des centaines de tonnes” de bitume d’un navire, selon le ministère de l’Environnement. Des équipes de l’armée, des civils et des membres d’ONG ont parcouru les côtes du pays afin de nettoyer les plages.

Dimanche, les autorités israéliennes avaient lavé de tout soupçon un pétrolier grec suspect, ainsi qu’une dizaine d’autres navires. “Nous nous engageons à déployer tous les efforts nécessaires pour localiser le navire responsable de cette marée noire”, avait affirmé la ministre de l’Environnement. “Il y des responsables à cette pollution et nous ne laisserons pas impuni ce crime environnemental”, avait-elle ajouté.