La Marine américaine a mis au point une arme laser

Le système devrait être mis en place en 2014, deux ans plus tôt que prévu, à bord du USS Ponce, un bâtiment de transport amphibie, a annoncé lundi la Marine.

L’amiral Matthew Klunder, responsable de la recherche navale (ONR), a indiqué que le coût d’un tir laser “d’énergie dirigée” pourrait être inférieur à un dollar.

“Comparez cela aux centaines de milliers de dollars que coûte un tir de missile, et vous verrez les mérites de ce système”, a dit l’amiral dans un communiqué diffusé par la Marine.

La Marine a testé avec succès les lasers à haute énergie contre des cibles mobiles en mer et contre un drone.

“L’avenir est là”, a dit un responsable de l’ONR, Peter Morrision.

“Le laser est un grand pas en avant qui va révolutionner la guerre moderne avec l’énergie dirigée, comme la poudre à canon à l’époque des couteaux et des épées”, a-t-il ajouté.”

Le laser fonctionne à l’électricité et “n’a besoin que d’électricité”, il est bien moins dangereux que le transport d’explosifs sur un bateau, a-t-il fait valoir.

La Marine a pubié une vidéo sur le test du laser visible sur http://www.youtube.com/watch?v=OmoldX1wKYQ&feature=youtu.be .

Mais le New York Times, qui a indiqué que le USS Ponce serait déployé dans le Golfe, a estimé que le Pentagone avait “depuis longtemps pour habitude de gonfler” les performances d’armes expérimentales.

Des officiers de la Marine ont reconnu que le prototype de laser n’était pas assez performant pour abattre un chasseur ou un missile, bien que cela soit un objectif à long terme, a ajouté le quotidien.

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE