La marine italienne prend le contrôle d’un cargo chargé de migrants clandestins

0
88

“Des personnels des garde-côtes à bord du cargo à la dérive avec 700 migrants”, a annoncé dans la soirée la marine militaire italienne sur son compte Twitter.

Un hélicoptère de la marine italienne a déposé sur le pont du Blue Sky M, un cargo battant pavillon moldave, ces garde-côtes qui sont ensuite parvenus à redonner un cap au navire. Le cargo était attendu dans la nuit dans le port de Gallipoli, dans le sud-est de l’Italie, selon un communiqué de la marine.

A son bord se trouvent plus de 700 migrants dont une femme enceinte, près d’accoucher, selon des informations recueillies par les médias italiens, citant des sources militaires. Selon les mêmes sources, la majorité de ces clandestins seraient originaires de Syrie.

Le cargo, d’abord signalé en difficulté au large de l’île de Corfou, avait pourtant fait l’objet d’une inspection par les autorités grecques qui, selon la police portuaire grecque, n’avait rien révélé d’anormal.

Une frégate, un hélicoptère de la marine de guerre grecque et deux patrouilleurs de la police portuaire avaient été dépêchés sur les lieux pour porter secours au Blue Sky M. Toutefois, il s’est avéré qu’il n’y avait “aucun problème (mécanique) et rien de suspect sur le bateau”, avait affirmé à l’AFP une responsable du bureau de presse de la police portuaire.

Les premières informations indiquaient que le navire transportait des centaines de migrants sans papiers, cependant cette responsable avait déclaré que l’inspection n’avait pas confirmé ces informations.

Les médias grecs avaient fait état initialement de la présence d’environ 400 migrants sans papiers sur ce cargo qui naviguait au large de Corfou, dans la mer Adriatique, entre la Grèce et l’Italie.

De forts vents soufflaient dans la région, selon la police portuaire.

Dans la même zone, il y a deux jours, un incendie s’était déclaré sur le ferry Norman Atlantic qui avait à son bord près de 500 personnes, parmi lesquelles au moins onze ont péri. Deux marins d’un remorqueur albanais dépêché pour venir en aide au ferry ont également été tués lors des opérations de secours.

Une énorme opération de sauvetage avait été menée dimanche et lundi par les autorités maritimes italiennes, grecques et albanaises pour évacuer le ferry.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici