La Réunion: fin de la grève des dockers après 19 jours de blocage du port

L’accord entre les représentants du GIE (groupement d’intérêt économique) Sermat en charge du transport des conteneurs sur les quais et des grévistes de la CGT-Réunion est intervenu tard dans la soirée après plusieurs heures de négociations menées sous la houlette de Alix Séry, ex-directeur du travail à la retraite, nommé médiateur samedi par le préfet.

Le travail reprendra mercredi sur les quais du port Est de La Réunion où arrivent 95% des marchandises entrant sur l’île.

Le protocole de fin de conflit prévoit la suspension des 19 licenciements et du transfert, pendant six mois, des chariots servant à transporter les conteneurs dont le refus par les grévistes a été à l’origine du conflit. Un audit financier est également prévu sur l’ensemble des sociétés du GIE.

La semaine dernière, le blocage du port avait été jugé “alarmant” par les organisations patronales locales qui avaient manifesté jeudi devant la préfecture pour demander la liberté de circulation des marchandises sur le port.

3.000 conteneurs n’ont pu être livrés depuis le début de la grève le 3 mai, dont 1.000 bloqués sur les quais du port de La Réunion et 2.000 qui avaient été déroutés vers les ports des pays voisins (Maurice, Madagascar, Afrique du Sud).