Le prince héritier saoudien en Espagne, dernière étape de sa tournée

Le prince saoudien est arrivé peu avant 18h00 (16h00 GMT) sur la base aérienne de Torrejon de Ardoz, non loin de Madrid.

Le prince, surnommé MBS, qui achève une tournée l’ayant mené aux Etats-Unis, en Grande Bretagne et en France, sera hébergé dans le palais du Pardo, près de Madrid, où sont accueillis les hôtes de marque étrangers, selon une source diplomatique espagnole.

Il restera à peine 24 heures à Madrid pour une visite officielle qui commencera par une audience jeudi matin avec le roi Felipe VI, qui a accédé au trône en 2014. Dans l’après-midi, il rencontrera le chef du gouvernement, le conservateur Mariano Rajoy, et des députés.

Pendant cette visite, le prince devrait signer cinq protocoles d’accord, dans les domaines de la culture, des sciences, de l’emploi, du transport aérien et de la défense.

Le quotidien El Pais croyait savoir que l’on avancerait sur la signature d’un contrat de vente de cinq corvettes espagnoles à Ryad, pour un montant qui pourrait atteindre les deux milliards d’euros.

Cette vente de navires de guerre, en négociation depuis deux ans, a été vivement critiquée par un collectif d’ONG en Espagne – dont Amnesty International, Oxfam et Greenpeace -, qui estiment qu’elles risquent d’être utilisées dans le conflit au Yémen.

Il oppose depuis plus de trois ans des forces progouvernementales, appuyées par la coalition arabe menée par l’Arabie saoudite, aux rebelles Houthis, soutenus par l’Iran et qui contrôlent la capitale Sanaa.

Les monarchies espagnoles et saoudienne ont noué des liens étroits sous l’impulsion de Juan Carlos Ier sur le trône de 1975 à 2014 et père de l’actuel souverain. Ami du défunt roi Fahd, Juan Carlos reste aujourd’hui proche de son frère, le roi Salmane.