Les marins albanais bloqués à Granville ont été payés et attendent leur rapatriement

“L’armateur nous dit tous les jours qu’il y a des billets de réservés, qu’il y a un autre équipage qui va arriver, mais on ne voit jamais rien arriver”, a regretté Laure Tallonneau, inspectrice de la fédération internationale de défense des travailleurs des transports ITF, précisant que les quatre marins avaient reçu les trois mois de salaires qui leur étaient dus.

Dans un communiqué, la CGT des marins du Grand Ouest a demandé jeudi aux autorités françaises de faire rapatrier les marins “le plus rapidement possible”, soulignant qu’il ne reste “que peu de vivres à bord” et que “la situation devient urgente”.

Le “River King”, un navire battant pavillon du Belize, est bloqué à Granville après avoir été banni mi-mai des ports européens en raison de manquements répétés aux règles internationales, alors qu’il devait se rendre en Grande-Bretagne.

Le cargo appartient à la compagnie grecque Ionian Marine Shipping et est affrété par la société anglaise Intrada Chartering, selon l’association de défense maritime Mor Glaz.

Mor Glaz, qui qualifie le “River King” de navire “poubelle”, a également demandé l’intervention des autorités françaises pour trouver “le plus rapidement possible une solution sociale” pour les marins.