Libye: arrivée à Toulon des ressortissants évacués par la France

Au terme de la manoeuvre de la frégate Montcalm, les évacués, au nombre de 47, sont descendus et ont été immédiatement pris en charge sur le quai, accueillis par le préfet maritime de la Méditerranée, l’amiral Yves Joly.

Quarante-sept personnes ont au total été évacuées, dont sept Britanniques. Le personnel diplomatique français, dont l’ambassadeur de France, fait partie du groupe, qui compte aussi 14 enfants et adolescents.

Toutes ces personnes avaient été regroupées au petit matin mercredi dans le port de Tripoli, en un point sécurisé par les commandos marine, prenant place à bord d’embarcations légères pour rejoindre la frégate anti-sous-marine Montcalm. Un autre bâtiment de la marine française, la frégate Courbet, était mobilisée au large, depuis repartie en mission.

La France avait appelé dès lundi ses ressortissants à quitter la Libye en raison de la dégradation de la situation dans ce pays. Plusieurs personnes ayant la double nationalité française et libyenne ont choisi de rester dans le pays, où les Français étaient moins d’une centaine (y compris les binationaux) avant l’évacuation.

La situation s’est fortement dégradée ces derniers jours en raison d’intenses affrontements entre milices rivales, qui ont notamment repris autour de l’aéroport de Tripoli.

Les combats autour de l’aéroport, les plus violents en près de trois ans à Tripoli, ont fait 102 morts et 452 blessés depuis le 13 juillet, selon un dernier bilan officiel arrêté mercredi soir.

OCÉAN D'HISTOIRES

5 MOIS EN ANTARCTIQUE