Nouvelle-Calédonie: deux hommes blessés par des gendarmes dans une fusillade

Nouméa, 3 juin 2024 (AFP) – Deux hommes qui faisaient partie d’un groupe ayant ouvert le feu sur des gendarmes ont été blessés par balles par ces derniers lundi à Païta, au nord de Nouméa, a annoncé le procureur de la République de Nouméa.

Le procureur Yves Dupas a précisé avoir ouvert une enquête, confiée à la Section de recherches de Nouméa, pour « tentative de meurtre sur personne dépositaire de l’autorité publique », ajoutant que « les enquêteurs procèdent également à l’audition des gendarmes ayant fait usage de leur arme ».

Les faits se sont déroulés à 16H05 locales (07H05 à Paris) dans le secteur du col de la Pirogue, à Païta, un point névralgique sur la route menant de Nouméa à l’aéroport international qui a longtemps été bloquée par les indépendantistes.

Selon le communiqué du procureur, les gendarmes au repos circulaient à bord d’un véhicule de location quand « après le passage d’un barrage », leur véhicule « a été délibérément percuté par l’arrière, par un véhicule de type pick-up ».

« Plusieurs hommes armés ouvrent le feu en direction du véhicule, ce qui conduit deux gendarmes à faire usage de leur arme de service, dans une action de riposte », poursuit le communiqué, expliquant qu’un « agresseur » a été blessé à la tête et un autre au bras et que le véhicule ayant heurté les gendarmes a pris la fuite et n’a pas été retrouvé.

Dans un communiqué, la Cellule de coordination des actions de terrain (CCAT) de Païta a pour sa part donné une autre version des faits.

Selon celle-ci, qui accuse « les milices », ce sont des automobilistes qui ont profité du déblaiement de la route par les forces de l’ordre pour passer « à vive allure en ouvrant le feu avec des balles réelles sur nos jeunes positionnés aux abords de la route ».

« Les informations diffusées ce soir par le relais CCAT Pwoyta (Païta en langue kanak ajië, ndlr) sur cette affaire ne correspondent aucunement aux constatations faites et aux premiers actes d’enquête », a démenti le procureur dans son communiqué.

Jeudi, un homme avait déjà été grièvement blessé par le GIGN dans une fusillade à Dumbéa, dans le Grand Nouméa. Depuis le début de la crise et des émeutes en Nouvelle-Calédonie, le 13 mai, sept personnes ont été tuées, dont deux gendarmes.

Voir les autres articles de la catégorie

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE