Près de 200 réfugiés rohingyas accostent sains et saufs en Indonésie

Banda Aceh (Indonésie), 8 jan 2023 (AFP) – Une embarcation en bois avec près de 200 Rohingyas à bord, dont une majorité de femmes et d’enfants, a accosté sur la côte ouest de l’Indonésie dimanche, selon la police locale, alors qu’un autre navire est toujours porté disparu depuis des semaines.

Ce bateau est le cinquième depuis novembre à amener des réfugiés rohingyas en Indonésie, selon les autorités.

Il transportait 69 hommes, 75 femmes et 40 enfants et a accosté sur une plage de la province occidentale d’Aceh, selon le chef de la police locale Irwan Fahmi Ramli.

“Ils sont en bonne santé pour la plupart, mais il y a une femme enceinte et quatre malades”, a-t-il dit, ajoutant que des médecins examineraient les arrivants et qu’ils seraient hébergés dans un bâtiment des autorités locales.

Selon l’un des passagers, le bateau avait quitté le Bangladesh le 10 décembre.

“Nous sommes très heureux d’être arrivés ici. Notre moteur est tombé en panne et nous n’avions rien à manger à bord”, a dit Fairus, un Rohingya de 26 ans, aux journalistes.

Le nombre de réfugiés rohingya au Bangladesh a été estimé à un million après que cette minorité musulmane a fui les persécutions en Birmanie en 2017.

Des milliers d’entre eux – 2.000 selon l’ONU en 2022 – risquent leur vie chaque année dans des tentatives de rejoindre la Malaisie ou l’Indonésie par la mer. Environ 200 sont morts ou sont portés disparus en mer, selon le Haut commissariat de l’Onu aux réfugiés (UNHCR).

Les quatre bateaux précédents qui ont accosté en Indonésie depuis, en novembre et décembre, avaient au total plus de 400 passagers à bord.

Le nombre de morts et disparus pourrait augmenter puisque les proches de quelque 180 réfugiés rohingyas qui dérivaient depuis plusieurs semaines dans l’Océan indien ont perdu le contact avec eux et les considèrent comme morts.

Le UNHCR n’a pas confirmé leur mort à ce stade.

En décembre, 104 réfugiés rohingyas avaient été sauvés au large du Sri Lanka après avoir traversé le golfe du Bengale, selon des informations des médias.

L’Organisation internationale pour les migrations de l’ONU (OIM) a appelé les pays de la région “à collaborer en urgence pour éviter une répétition de la crise de 2015” quand des milliers de réfugiés rohingyas ont fui en bateau, avec de lourdes pertes humaines au large de la Malaisie, l’Indonésie et la Thaïlande.

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE