Rolls-Royce se réorganise et envisage de vendre des activités marines

Dans un communiqué, le groupe industriel a précisé qu’il conserverait ses activités marines dédiées à la défense ainsi que ses moteurs pour navire, mais qu’il lançait “un passage en revue stratégique” du reste de ses activités marines, qui pourraient être vendues. Ces activités concernent notamment la fourniture d’équipements et de services à l’industrie pétrolière et gazière et à la marine marchande.

La division marine de Rolls-Royce, qui a fait l’objet d’une sévère restructuration depuis 2015 avec le suppression de 30% de ses effectifs, à 4.200 personnes, va disparaître en tant que telle, et les activités conservées par le groupe seront déplacées au sein du pôle défense.

En 2016, cette division marine avait au total réalisé un chiffre d’affaires de 1,114 milliard de livres (1,250 milliard d’euros) et subi une perte d’exploitation de 27 millions de livres (30 millions d’euros). Les activités civiles de cette division, concernées par l’éventuelle cession, ont représenté les trois-quarts de ce chiffre d’affaires et l’intégralité des pertes.

“Les équipes ont répondu admirablement aux difficultés conjoncturelles du marché du pétrole et du gaz en réduisant les coûts”, a noté le directeur général du groupe, Warren East. “En même temps, nous avons bâti une position de leader dans le renseignement maritime et les navires autonomes, aussi considérons-nous logiques de nous demander si l’avenir de cette activité ne serait pas mieux assuré avec un nouveau propriétaire”, a-t-il ajouté.

Rolls-Royce a souligné que, malgré une reprise des cours du pétrole ces derniers mois, cette activité marine continuait de souffrir d’une faible demande pour les produits et services de la part de l’industrie du pétrole et du gaz offshore.

Outre la division marine qui va être vendue ou absorbée par le pôle défense, la division nucléaire civile sera intégrée au sein du pôle des systèmes de propulsion et d’énergie, le pôle aéronautique de fabrication et d’entretien des moteurs d’avion constituant le troisième pan de l’activité de Rolls-Royce en vertu de cette nouvelle organisation.

Le groupe a précisé que ces changements organisationnels seraient réalisés dès le premier trimestre 2018.

Les investisseurs réagissaient bien à ces annonces et l’action Rolls-Royce bondissait de 5,37% à 899,40 pence vers 14H45 GMT à la Bourse de Londres.

pn/jbo/az

ROLLS-ROYCE HOLDINGS

LONDON STOCK EXCHANGE GROUP PLC

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE