Six pirates somaliens devant la justice espagnole

“Tous les pirates présumés ont présenté leur déclaration ainsi que plusieurs membres de la Marine espagnole entendus comme témoins”, a indiqué une source judiciaire au tribunal de l’Audience nationale, où se déroule le procès.

Les six accusés ont nié les faits, affirmant “qu’ils étaient pêcheurs et en train de pêcher” au moment de leur arrestation.

Le Parquet a réclamé pour chacun d’eux 23 ans de prison.

Le 12 janvier 2012, le bateau de guerre espagnol Patiño, qui participait à la mission européenne Atalante de lutte contre la piraterie dans l’Océan Indien, avait intercepté les six hommes après avoir, selon le ministère de l’Intérieur, subi “une attaque de la part d’une embarcation de pirates”.

Le groupe avait ouvert le feu le matin contre le navire espagnol, “ce qui a provoqué la riposte immédiate à l’arme légère” de la part du Patiño, avait alors indiqué le ministère.

Les pirates ayant pris la fuite, un hélicoptère avait été envoyé à leur poursuite et les six hommes s’étaient finalement rendus.

Le procès doit durer jusqu’à mercredi et le verdict sera connu dans les semaines à venir.

Déjà, en mai 2011, deux Somaliens avaient été condamnés par l’Audience nationale à un total de plus de 400 ans de prison pour le détournement du thonier espagnol Alakrana en 2009.