Tirana rompt ses relations diplomatiques avec l’Iran accusé de cyberattaque (officiel)

Tirana, 7 sept 2022 (AFP) – L’Albanie a rompu mercredi ses relations avec l’Iran accusé de cyberattaques massives contre le petit pays des Balkans, a annoncé le Premier ministre albanais Edi Rama dans un communiqué.

“Le conseil des ministres a décidé la rupture des relations diplomatiques avec la République islamique d’Iran avec effet immédiat”, a déclaré le Premier ministre.

L’ambassade d’Iran à Tirana a reçu une notification officielle exigeant que l’ensemble de son personnel diplomatique, technique, administratif et de sécurité quitte le territoire sous 24 heures.

Edi Rama a accusé l’Iran d’avoir été à l’origine d’une “cyberattaque lourde contre les infrastructures numériques du gouvernement albanais visant à les détruire”, le 15 juillet dernier. “Une enquête approfondie nous a fourni la preuve indiscutable” que celle-ci avait été “orchestrée et sponsorisée” par Téhéran, ajoute-t-il.

Depuis 2013, l’Albanie a accepté d’accueillir sur son sol à la demande de Washington et de l’ONU des membres de l’Organisation des moudjahidines du peuple d’Iran (OMPI), mouvement en exil interdit en Iran et opposants farouches au régime iranien.