Trois migrants tentant la traversée vers la Grande-Bretagne secourus en Manche

Ces trois hommes, de nationalité non encore précisée, ont été hélitreuillés par la marine nationale vers 07H30, et conduits, en légère hypothermie, vers l’hôpital de Boulogne-sur-mer.

Ils ont été localisés par un navire de pêche, à la suite d’un “mayday relay” – message signalant une urgence en mer adressé instantanément à tous les bateaux présents sur un même secteur – lancé par la préfecture maritime vers 07H00.

Ils se trouvaient, par mer calme, à 5 milles marins (environ 9 km) au large de Boulogne, à bord d’un bateau semi-rigide de 3 m, qui a été ramené à Calais par la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM) de Calais.

Sans pouvoir préciser leur localisation, ils avaient alerté eux-mêmes vers 06H30 le SAMU. Celui-ci a alors établi le contact avec le CROSS Gris Nez (Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage).

Ce type de traversée est extrêmement dangereux, en raison notamment du courant et du trafic important sur la Manche.

Selon la préfecture maritime, il s’agit du 6e sauvetage de ce type en 2018. En 2017, il y a en a eu 13, contre 23 en 2016. Ce recul est dû au “travail de renseignement inter-services et inter-administrations avec les autorités britanniques qui a été renforcé. Nous avons aussi une vigilance accrue via les 14 sémaphores de la façade, et dans les CROSS pour être plus réactifs en amont”.