Une frégate française à Alger pour des manoeuvres multinationales de surveillance

Le commandement des forces navales algériennes conduira jusqu’au 9 octobre une 2e session d'”ALMED” -la première ayant eu lieu en 2008- et ces manoeuvres s’inscrivent dans le cadre de la “dynamisation du plan d’action 2013 des pays de l’initiative 5+5 défense”, réunissant des pays du nord et du sud de la Méditerranée, selon le communiqué du Commandement des forces maritimes transmis à l’agence APS.

Ces exercices d’importance permettent de “renforcer le dynamisme” de coopération opérationnelle entre les forces navales algériennes et les marines des pays de l’initiative “5+5 défense”, selon ce texte. Ils visent à “promouvoir la sécurité” en Méditerranée face à toute forme de commerce illicite et au crime organisé.

Participent également à cet exercice en quatre phases, la Libye, la Mauritanie, le Maroc, l’Espagne, le Portugal, la Tunisie, la Turquie (pays non membre de l’initiative “5+5 défense”) et l’OTAN, est-il également indiqué.