Une tonne de coquilles Saint-Jacques saisies chez un mareyeur clandestin

La saisie jeudi est l’aboutissement d’une enquête entamée en 2011, lorsque les autorités ont détecté la première fois l’activité de ce mareyeur qui pratiquait le décorticage de coquilles Saint-Jacques sans autorisation à son domicile afin d’alimenter des restaurateurs parisiens, ajoute la préfecture.

La préfecture a ordonné la fermeture administrative des locaux du mareyeur.

Selon une source judiciaire proche du dossier, ce mareyeur se situait à Granville.

Plusieurs procès verbaux ont été transmis au parquet.

Selon le comité régional des pêches, la Basse et la Haute Normandie produisent entre 6.000 et 7.000 tonnes par an de coquilles Saint-Jacques.

OCÉAN D'HISTOIRES

5 MOIS EN ANTARCTIQUE