CMA CGM intensifie ses efforts pour soutenir le pouvoir d’achat français

CMA CGM fret

Face au contexte actuel d’inflation, le Groupe a décidé de renforcer son engagement pris le 30 juin dernier pour soutenir directement l’économie française et les ménages français. 

Initialement prévue à 500€, le Groupe CMA CGM a décidé d’augmenter la réduction des taux de fret à 750€ par conteneur 40 pieds pour l’ensemble des importations en France métropolitaine et en Outre-Mer. Destinée à 14 grandes enseignes de la Grande distribution en métropole, elle a été étendue à l’ensemble de ses clients en France, grands groupes comme PME et TPE. Par ailleurs, une baisse de 100€ par conteneur 40 pieds pour toutes les exportations françaises sera elle aussi mise en place. Cette baisse permettra de soutenir la compétitivité des entreprises à l’export, tout particulièrement des TPE et PME qui font rayonner le savoir-faire de la France dans le monde.

Ces mesures représentent des réductions allant jusqu’à 25% du taux de fret.

Elles entreront en vigueur le 1er août 2022 pour une durée d’un an. Elles ont été définies en concertation avec le ministère de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, et ont fait l’objet de discussions avec des clients du Groupe et certaines fédérations dont la CPME (Confédération des Petites et Moyennes Entreprises).

Il est essentiel que ces baisses soient répercutées sur les prix des produits destinés aux consommateurs finaux et que les services du ministère puissent s’en assurer. Dans les Outre-Mer, l’État pourra contrôler les prix à la consommation des produits (produits alimentaires, hygiène corporelle, produits de nettoyage, petit équipement ménager) via le dispositif Bouclier Qualité/Prix (BQP).

Le Groupe CMA CGM tient aussi à rappeler que ces mesures font suite à d’autres initiatives prises depuis plus d’un an, et notamment le gel des taux de fret « flottants » depuis septembre 2021 (et même mai 2021 dans les Outre-Mer). Le Groupe a par ailleurs alloué aux PME une capacité dédiée à bord de ses navires, sur les marchés où les tensions sont les plus fortes (Europe, Amérique du Nord), à un tarif négocié accessible habituellement pour des engagements de volumes beaucoup plus importants.

Source : CMA CGM

Lire d’autres articles.