HISTOIRE : Chronique navale du 13 juin

13 juin 1665 (3 juin selon le calendrier Julien) : Bataille navale de Lowestoft

pendant la deuxième guerre anglo-néerlandaise. La flotte néerlandaise, composée d’une centaine de navires, commandée par le lieutenant-amiral Jacob van Wassenaer Obdam attaque la flotte anglaise, de force équivalente, commandée par James Stuart, duc d’York quarante milles à l’est du port de Lowestoft, dans le Suffolk, en Angleterre. La bataille se termine par ce qui est considéré comme la pire défaite navale de l’histoire des Pays-Bas.

Les Anglais, qui n’ont perdu qu’un seul navire : le Great Charity, capturent neuf navires néerlandais : le Hilversum, le Delft, le Zeelandia, le Wapen van Edam, le Jonge Prins, le Nagelboom, le Carolus Quintus, le Mars et Geldersche Ruyter. Tandis que le vice-amiral Lawson a été mortellement blessé, ils déplorent également la mort du contre-amiral Sampson.

Huit navires néerlandais ont coulé, dont six dans seulement deux incidents distincts : alors que le Tergoes s’est emmêlé avec le Maarseveen et le Swanenburg, un brûlot incendie les trois navires. Pareil incident se reproduit quand le Koevorden s’emmêle avec le Stad Utrecht et le Prinse Maurits. Après avoir esquivé les attaques du HMS Charles du Mary, du Royal Oak, de l’Essex et du Royal Katherine, le navire marchand Orange, finalement incendié par un brûlot, explose. Huit autres vieux navires néerlandais sont hors d’état de reprendre la mer, le coût des réparations dépassant leur valeur.

Tableau ci-dessus : Le HMS Royal Charles et le Eendracht à la bataille de Lowestoft le 13 juin 1665 par Hendrik van Minderhout, 1665.

 

LE FIL INFO DE M&O