HISTOIRE : Chronique navale du 14 juin

14 juin 1940 : Opération Vado de la Marine nationale française visant à bombarder les ports italiens de Gênes et de Savone

La flotte française commandée par l’amiral Duplat appareille du port de Toulon dans la nuit du 13 au . À 4 h 30 du matin, les navires commencent à pilonner les ports italiens, sans réponse de leur part au début de l’engagement.

Durant l’opération, seul l’Albatros, un contre-torpilleur, est touché par l’obus d’une batterie côtière italienne, 12 marins sont tués. L’Algérie et l’Aigle (contre-torpilleur) sont également pris à partie par des vedettes lance-torpilles (appartenant à la 13e flottille) et par des batteries italiennes. Aux environs de midi, les navires français rentrent finalement au port de Toulon.

L’escadre française provoqua des dégâts mineurs aux ports italiens, mais cette opération souligne surtout la faiblesse de la défense des côtes italiennes. En février 1941, la ville de Gênes sera à nouveau bombardée (l’opération Grog) par la Force H de la Royal Navy britannique, qui sera un véritable succès.

Jacques-Yves Cousteau était alors officier canonnier à bord du Dupleix.


Ordre de bataille côté français : 4 croiseurs lourds : Algérie, Colbert, Dupleix, Foch et 11 contre-torpilleurs

Ordre de bataille côté italien : Défenses côtières de Gênes et de Savone et la 13e flotille de vedettes lance-torîlles


Photo ci-dessus : Croiseur lourd Dupleix (de la classe Suffren), lancé le 9 octobre 1930.

LE FIL INFO DE M&O