La Voix des océans

VOILE & VOYAGES - Page 2

Yann Elies, 5e du Vendée Globe

Yann Élies a franchi la ligne d'arrivée aux Sables d'Olonne ce mercredi 25 janvier 2017 à 16 heures 13 minutes et 09 secondes (heure française). Il prend la cinquième place de ce Vendée Globe, tour du monde qu'il parvient à boucler pour la première fois, après son abandon sur blessure lors de l'édition 2008-2009. Son temps de course : 80 jours 03 heures 11 minutes et 09 secondes. Sa vitesse moyenne sur le parcours théorique de 24 500 milles est de 12,7 nœuds mais le skipper de Quéguiner-Leucémie Espoir a en réalité parcouru 27 132 milles sur l'eau, à la vitesse moyenne de 14,1 nœuds. Retour sur sa course.

Jean-Pierre Dick, 4ème du Vendée Globe

Ce mercredi 25 janvier à 14 heures 47 mn et 45 s (heure française), Jean-Pierre Dick a franchi en quatrième position la ligne d'arrivée du huitième Vendée Globe. Le skipper de StMichel-Virbac a bouclé son tour du monde en solitaire en 80 jours 1 heure 45 minutes 45 secondes. Il remporte au finish le match de l'infernal trio qu'il a composé avec Yann Eliès (Quéguiner-Leucémie Espoir) et Jean le Cam (Finistère Mer Vent), dans une régate quasiment au contact depuis l'océan Indien. Jean-Pierre Dick a parcouru 27 857 milles à la vitesse moyenne de 14,50 noeuds.

Jérémie Bayou, 3ème du Vendée Globe

Jérémie Beyou a coupé la ligne d'arrivée du 8e Vendée Globe ce lundi 23 janvier 2017 à 19 heures 40 minutes et 40 secondes, soit quatre jours et 3h après le vainqueur Armel Le Cléac'h. Le navigateur de 40 ans achève non sans douleur son troisième Vendée Globe, en 78 jours 06h et 38mn, après deux tentatives en 2008 et 2012. Aux avant-postes depuis le départ du 6 novembre, Jérémie Beyou qui n'a pas été épargné par les soucis techniques a fait preuve d'une belle résistance pour se maintenir en embuscade derrière le duo de leaders. Grâce à son Maître CoQ de 2010 audacieusement doté de foils, le marin finistérien a largement atteint son objectif en montant sur la troisième marche du podium.

Vendée Globe, arrivée prévue ce soir pour Jérémie Beyou

C'est pour quand la ligne d'arrivée et la remontée du chenal de Jérémie Beyou ? Les réponses à la grande question du week-end n'ont guère évolué ce matin. Disons que Maître CoQ pourrait franchir la ligne d'arrivée entre 18h et minuit… et que sa décision n'est pas encore prise concernant la remontée du chenal des Sables d'Olonne. Celle-ci est possible soit en plein milieu de nuit prochaine (23h/5h), soit demain matin mardi à partir de 11h, à la lumière du jour. Restez connectés ! La seule chose à peu près sûre c'est que Jérémie a encore galéré cette nuit à tirer des bords dans tous les sens pour chercher un souffle d'air. Le pointage de 5h est très éloquent à ce sujet : sur les 24 dernières heures, Maître CoQ n'a couvert que 96 milles, un chiffre famélique engendré par les très longues heures à l'arrêt hier dimanche. Ce matin, un souffle venu de l'Est lui permet de progresser à 8 nœuds. Il lui resterait entre 12 et 18 heures de mer avant d'atteindre les Sables d'Olonne, soit entre 18h et minuit ce soir mais il faudra actualiser dans la journée. Notamment parce qu'il y a une chance de recevoir un petit renforcement de Nord-Est au sud de Belle-Ile. Pour le moment, Jérémie est 40 milles dans le Sud-Ouest de l'archipel des Glénan, son terrain d'entraînement.

Vendée Globe, Jérémy Bayou à 240 milles de la troisième place

Si la troisième place de ce huitième Vende Globe semble définitivement acquise à Jérémie Beyou, les places suivantes sont extrêmement disputées entre Jean-Pierre Dick, Yann Éliès et Jean Le Cam… Et dans le Pacifique, Sébastien Destremau n'est plus qu'à 1 800 milles du cap Horn.

A seulement 240 milles de l'arrivée, Jérémie Beyou a suffisamment de marge sur ses poursuivants pour ne plus être inquiété, mais le solitaire ne voit pas la ligne d'arrivée se rapprocher à grand pas ! Depuis 24 heures, il bataille dans une zone de vents très mous qui s'étend à tout le golfe de Gascogne et c'est plutôt à six nœuds qu'il progresse vers Les Sables d'Olonne ! Le skipper de Maître CoQ devrait toutefois en finir lundi après-midi.

Alex Thomson, second du Vendée Globe

Alex Thomson a franchi la ligne d'arrivée du 8e Vendée Globe ce vendredi 20 janvier 2017 à 8 heures 37 minutes et 15 secondes, heure française, 15 h 59 mn et 29s après le vainqueur Armel Le Cléac'h. Pour sa quatrième participation au Vendée Globe (3e en 2013, abandon en 2004 et 2008), le Britannique a imprimé un rythme d'enfer battant le record de distance parcourue sur 24 heures avec 536,81 milles avalés à la vitesse moyenne de 22,4 nœuds ! Privé de son foil depuis le 19 novembre, Alex a su maintenir la pression sur son adversaire Armel Le Cléac'h… jusqu'au bout.

Vendée Globe, Hugo Boss attendu ce vendredi matin autour de 08h00

A 4h30 ce vendredi matin, le skipper d'Hugo Boss était pointé à 32 milles de la ligne d'arrivée du Vendée Globe et progressait à un peu plus de 10 noeuds de vitesse,...

LA VOIX DES OCÉANS

Partenaire M&O : Gaztransport & Technigaz (GTT)