Alstom pas intéressé par une reprise des Chantiers de l’Atlantique

“Nous avons une coopération avec les Chantiers de l’Atlantique dans toute une série de domaines”, comme les éoliennes marines, “et nous espérons que les questions sur l’évolution de son actionnariat trouverons une solution, mais en ce qui concerne Alstom, nous ne sommes pas intéressés”, a déclaré M. Kron.

“Nous ne sommes intéressés ni par la reprise de STX ni par celle du volailler Doux”, a-t-il ajouté, en forme de boutade.

Alstom (alors connu sous son ancienne dénomination d’Alsthom) avait acquis en 1976 les Chantiers de l’Atlantique à Saint-Nazaire, en Loire-Atlantique, avant de les céder 30 ans plus tard au constructeur naval norvégien Aker Yards, lui-même passé en 2008 sous l’égide du sud-coréen STX Shipbuilding, qui les a rebaptisés STX France.

STX a annoncé la semaine dernière qu’il envisageait de céder ses chantiers navals en France et en Finlande, du fait de lourdes difficultés financières. STX France est détenu à 33,3% par l’Etat français et pour le reste par le constructeur sud-coréen.

Réagissant à cette annonce qui a suscité des inquiétudes pour l’avenir du dernier chantier naval de France, le gouvernement français a assuré ce week-end que l’activité de STX France n’était pas menacée par une éventuelle cession, vue la bonne santé économique de l’entreprise.

ALSTOM

STX OFFSHORE & SHIPBUILDING

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE