Au moins 60 migrants disparus en mer, selon des rescapés recueillis par l’Ocean Viking

Marseille, 14 mars 2024 (AFP) – Au moins 60 migrants ont disparu en Méditerranée centrale après être partis de Zawiya en Libye, ont indiqué plusieurs rescapés secourus mercredi par l’Ocean Viking, le navire-ambulance affrété par SOS Méditerranée.

« Les personnes rescapées rapportent qu’au moins 60 personnes ont péri en chemin, dont des femmes et au moins un enfant », a indiqué jeudi l’ONG basée à Marseille, alors que le navire fait route vers un port sûr avec 224 rescapés recueillis lors de trois sauvetages successifs.

L’Organisation internationale pour les migrations affirmé dans un tweet être « très préoccupée par la nouvelle d’un naufrage en Méditerranée centrale »: « On rapporte que l’Ocean Viking a sauvé 25 personnes qui ont quitté Zawiya, en Libye, il y a une semaine et qu’environ 60 autres personnes seraient toujours portées disparues », a poursuivi l’OIM.

L’embarcation serait partie de Zawiya le 8 mars et le moteur serait tombé en panne au bout de trois jours, laissant les migrants à la dérive, sans eau, ni nourriture pendant des jours, a détaillé SOS Méditerranée.

Après ce premier sauvetage de 25 personnes, 113 personnes, dont 6 femmes et 2 enfants, ont été secourues mercredi soir, après que l’Ocean Viking a été chargé par les autorités maritimes italiennes de secourir cette embarcation en détresse. Puis, jeudi, 88 personnes ont été secourues par le navire alors qu’elles dérivaient à bord d’une « embarcation pneumatique surchargée ».

Le port d’Ancône, sur la côte adriatique italienne, a été désigné comme lieu sûr de débarquement pour accueillir l’Ocean Viking, qui compte donc désormais à son bord « 224 personnes, dont 21 femmes, une trentaine de mineurs non accompagnés et quatre enfants de moins de 4 ans », a expliqué SOS Méditerranée.

Ancône se trouve à « 1.450 kms de la position de l’Ocean Viking » et il a été demandé « aux autorités maritimes italiennes un lieu plus proche pour débarquer », a ajouté l’ONG.

SOS Méditerranée a secouru plus de 39.000 personnes en Méditerranée depuis 2016, principalement en Méditerranée centrale, la route migratoire la plus dangereuse du monde.

En 2023, 3.105 migrants sont décédés ou ont été portés disparus après avoir tenté de traverser la Méditerranée pour rejoindre l’Europe, selon les derniers chiffres de l’OIM. Depuis janvier, 278 migrants sont décédés ou portés disparus, selon la même source.

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.