Bénéteau confirme sa prévision de résultat opérationnel en hausse pour l’année

Bénéteau a fait état de résultats “conformes aux attentes”, avec, au premier semestre de son exercice décalé 2014-2015, une perte opérationnelle courante de 37,2 millions d’euros. La perte nette s’est établie à 33,8 millions d’euros – pénalisée à hauteur de 18,5 millions d’euros par le taux de change – contre 19,7 millions à la même période l’an passé. Le groupe table sur “un profit de 4,2 millions sur l’ensemble de l’exercice”.

Le fabricant a souligné dans son communiqué de résultats que la plupart des facturations intervenaient au second semestre de l’exercice.

Bénéteau, pour 2014-2015, “confirme sa prévision de résultat opérationnel courant consolidé de 37 millions d’euros, soit un triplement du résultat par rapport à l’exercice 2013-2014 (11,9 millions d’euros). Cette forte progression, annoncée en janvier (…), s’appuie sur une performance de l’activité bateaux meilleure qu’attendue sur le marché européen au 1er semestre”.

La perte opérationnelle courante de l’activité bateau s’élève à 35,5 millions d’euros contre 32,9 millions d’euros à fin février 2014, et le groupe anticipe, pour l’exercice, “un résultat opérationnel courant supérieur à 37 millions d’euros pour la division bateaux”.

Concernant la division habitat, la prévision de résultat est “légèrement déficitaire pour l’exercice, dans un environnement de marché encore incertain”. Bénéteau a enregistré une perte opérationnelle courante de 1,7 millions d’euros, contre 0,5 millions au 1er semestre 2013-2014, et anticipe, pour l’ensemble de l’exercice, un résultat opérationnel courant qui “devrait être légèrement déficitaire”.

Le groupe note que, dans l’habitat de loisirs, “les professionnels français du tourisme, parmi lesquels les grands comptes, ont repris leur politique d’investissements. Ce mouvement n’est toutefois pas encore général”.

Bénéteau avait annoncé le 7 avril un chiffre d’affaires en hausse de 10,7% sur le semestre, à 312,9 millions d’euros, et confirmé son objectif de croissance de plus de 20% sur son exercice décalé 2014-2015.

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE