Câbles sous-marins défectueux, importantes coupures internet en Afrique

Abidjan, 14 mars 2024 (AFP) – D’importantes coupures internet affectent depuis jeudi matin plusieurs pays africains à cause de câbles sous-marins défectueux, ont indiqué des opérateurs du continent et ont constaté des journalistes de l’AFP.

« Des ruptures sur de multiples câbles sous-marins ont affecté les services de connectivité dans plusieurs pays ouest-africains », indique un communiqué de l’opérateur sud-africain MTN qui précise que « des opérations » sont en cours afin de « rediriger le trafic par des voies alternatives du réseau ».

Le pays le plus affecté par les coupures est la Côte d’Ivoire, suivie du Liberia, du Bénin, du Ghana et du Burkina Faso. D’autres le sont de manière moins sévère, comme le Togo, le Cameroun, le Gabon, la Namibie et le Niger, et dans une moindre mesure, le Nigeria et l’Afrique du Sud, selon Netblocks, organisation de surveillance d’internet dans le monde.

Des journalistes de l’AFP de plusieurs bureaux africains ont pu constater l’ampleur de la panne, en particulier à Abidjan.

En Côte d’Ivoire, les deux plus grands opérateurs, Orange et MTN, sont les plus touchés, ce qui explique l’importance des coupures dans ce pays. Le troisième opérateur, Moov, y est le seul à fonctionner normalement.

En Afrique du Sud, « certains clients rencontrent actuellement des problèmes intermittents de connectivité, nous y compris », écrit l’opérateur Vodacom sur X.

La majorité du trafic internet transite à travers le monde par des câbles de fibre optique sous-marins, dont l’un, long de 15.000 km, part du Portugal pour relier Le Cap en Afrique du sud.

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.