Canal de Suez : dégager le navire pourrait prendre des semaines (société de sauvetage)

La Haye, 25 mars 2021 (AFP) – Dégager le porte-conteneur géant qui bloque la navigation sur le canal de Suez pourrait prendre “des jours voire des semaines”, a déclaré le directeur exécutif de Royal Boskalis, maison mère de la société néerlandaise dont des experts devaient être sur place jeudi.

“C’est vraiment une baleine très lourde sur la plage, pour ainsi dire”, a indiqué Peter Berdowski, interrogé dans un talk-show sur la télévision publique néerlandaise mercredi soir.

Une équipe de la société Smit Salvage, filiale du groupe de dragage et d’aménagement portuaire Royal Boskalis Westminster, devait arriver jeudi sur les lieux où l’Ever Given, navire de 400 mètres, s’est échoué peu après son entrée dans le canal, non loin de la ville de Suez.

“Je ne veux pas spéculer là-dessus, mais oui cela peut prendre des jours ou des semaines”, a ajouté M. Berdowski.

La société japonaise Shoei Kisen Kaisha, propriétaire du porte-conteneur a annoncé jeudi qu’elle travaillait avec les autorités du canal pour la remise à flot, mais que l’opération était “extrêmement difficile”.

L’équipe de Smit Salvage, société spécialisée dans la gestion des situations d’urgence en mer, évaluait jeudi un certain nombre de facteurs pour décider de la meilleure façon de dégager le navire battant pavillon panaméen, a indiqué M. Berdowski.

“Nous examinons la quantité de pétrole qu’il contient, la quantité d’eau, ce sont des calculs complexes”, a-t-il souligné.

Smit Salvage, acheté par Boskalis en 2010, a participé à de grandes opérations de sauvetage ces dernières années, notamment celles du sous-marin nucléaire russe Koursk et du navire de croisière italien Costa Concordia.

L’entreprise affirme avoir des “bases d’intervention d’urgence” à Rotterdam, Houston, Le Cap et Singapour.

dk-cvo/nth

KONINKLIJKE BOSKALIS WESTMINSTER