Concordia: pas de leçon à recevoir de la France (ministre italien)

“Je n’accepte pas que quiconque me rappelle à mes devoirs concernant le contrôle de nos mers, car c’est notre première préoccupation”, affirme le ministre Gian Luca Galletti, dans un entretien avec le quotidien La Stampa, publié vendredi. “Je trouve anormal le +timing+, le ton et les modalités de la demande de Mme Royal”, ajoute le ministre italien.

Mme Royal a rencontré mercredi à Milan, à sa demande, M. Galetti à qui elle fait part de sa préoccupation quant au transfert vers Gênes du paquebot Concordia, dont le naufrage en janvier 2012 sur l’île toscane de Giglio, avait fait 32 morts.

Ce dernier voyage, long de 280 km, doit conduire le navire non loin du cap Corse, mais dans les eaux internationales, avant son démantèlement à Gênes.

Dans un communiqué, Mme Royal a affirmé mercredi qu’elle “continuera à suivre de près l’ensemble de l’opération”.

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE