Côtes-d’Armor: l’île de Bréhat va réguler les flux de touristes

Rennes, 15 juin 2023 (AFP) – L’île de Bréhat (Côtes-d’Armor) va pour la première fois cet été limiter l’afflux de touristes à 4.700 visiteurs maximum par jour en semaine, du 14 juillet au 25 août, selon un arrêté pris mardi par le maire Olivier Carré.

« L’accès des visiteurs à la journée à l’île de Bréhat est limité du 14 juillet au 25 août 2023 à un maximum de 4.700 personnes de 8H30 à 14H30 les lundis, mardis, mercredis, jeudis et vendredis », précise l’arrêté, disponible sur le site internet de la commune.

L’île, qui compte 377 habitants permanents et qui est couverte par deux zones Natura 2000, fait face à une forte affluence touristique en période estivale.

Selon une étude réalisée pour la commune en 2021 et 2022 par la société Littomatique, le nombre de traversées du continent vers Bréhat est d’environ 450.000 personnes sur une année. Certains weekends de printemps et en juillet et août, le pic du nombre de visiteurs dépasse les 5.000 par jour « pour atteindre parfois près de 6.000 personnes ».

« 60% de ces visiteurs se rendent jusqu’au phare du Paon (au nord de l’île, à l’opposé du port d’arrivée, NDLR); (…) ces pics ont une incidence avérée sur la protection du site et sa mise en valeur », ajoute l’arrêté, avec notamment une « forte érosion » du chemin menant à ce phare.

L’arrêté souligne également que « la commune est dans l’incapacité de traiter un volume de déchets multiplié par 10 pendant la saison estivale du fait de l’hyper-fréquentation par rapport à un mois d’hiver ».

Une étude de l’Association des Îles du Ponant (AIP), citée par l’arrêté, fait état d’une « diminution de la satisfaction des visiteurs de l’île (qui) décroît rapidement en cas de forte affluence sur le site ».

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.