Différend Pékin-Manille: la Chine rejettera tout arbitrage international

La CPA, basée à La Haye, s’est déclarée jeudi compétente dans l’affaire des revendications territoriales de Pékin en mer de Chine du sud, jugées « illégales » par les Philippines.

Elle a estimé que le différend porte « sur l’interprétation ou l’application de la Convention » de l’ONU sur le droit de la mer, ratifiée par les deux pays.

« Nous ne participerons pas à cette procédure, nous n’en accepterons pas les conclusions », a réagi Liu Zhenmin, vice-ministre chinois des Affaires étrangères, lors d’une conférence de presse.

La Chine avait déjà exprimé à maintes reprises son refus d’un arbitrage international, dont elle estime qu’il bafouerait sa souveraineté.

« Les Philippines ont demandé cet arbitrage sans le consentement de la Chine, ce n’est pas une procédure de bonne foi, Manille y recourt non pour résoudre notre différend mais pour nier les droits (territoriaux) de la Chine », a poursuivi M. Liu.

« La décision de la Cour (sur sa compétence) ou le résultat de l’arbitrage ne modifieront pas notre position, ni n’affecteront la souveraineté et la juridiction de la Chine » dans la région, a-t-il poursuivi.

La mer de Chine méridionale est devenue le théâtre d’une lutte d’influence sino-américaine: les Etats-Unis ont provoqué la colère de la Chine mardi en envoyant un destroyer croiser à moins de 12 milles d’îlots artificiels que Pékin a construits sur des récifs de l’archipel des Spratleys.

Pékin revendique la souveraineté de la plus grande partie de la mer de Chine méridionale, carrefour de routes maritimes stratégiques, et dont certaines zones sont également disputées par le Vietnam, la Malaisie, les Philippines et le sultanat de Brunei.

En 2012, après que les marines chinoises et philippines se furent brièvement toisées, Pékin avait pris possession d’une zone riche en poisson se trouvant dans la zone économique exclusive des Philippines.

La CPA s’est dite compétente pour juger sept des quinze requêtes philippines, dont certaines réfutant le statut d' »île » de certains récifs ou assurant que la Chine a interféré avec des activités de pêche philippines. La Cour organisera des audiences à huis-clos, et un jugement n’est pas attendu avant 2016.

Créé en 1899, la CPA est une organisation intergouvernementale ayant pour fonction de faciliter le règlement de litiges entre Etats.

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.