Kuehne+Nagel: bénéfice grignoté par les pressions sur le fret aérien au 1S

Sur les six premiers mois de l’année, son bénéfice s’est inscrit en baisse de 1,5% en rythme annuel, à 384 millions de francs suisses (348 millions d’euros), a-t-il indiqué dans un communiqué.

Les analystes interrogés par l’agence suisse AWP l’attendaient en moyenne à 385 millions de francs.

En revanche, son chiffre d’affaires s’est étoffé de 5,3% par rapport au premier semestre l’an passé, à 10,6 milliards de francs suisses, a souligné le groupe suisse, le transport maritime et routier ayant permis de compenser la baisse des volumes dans le transport par avion.

Les volumes dans le fret aérien ont chuté de 5,8% sur un an, à 813.000 tonnes, a-t-il quantifié, évoquant une « détérioration » de l’environnement de marché.

« Le marché mondial du fret aérien est resté sous pression dans un économie caractérisée par des barrières douanières grandissantes », a fait valoir Kuehne+Nagel dans le communiqué.

Le transport de produits pharmaceutiques et de biens périssables a toutefois continué de croître, a insisté le groupe qui avait fait le choix de se recentrer sur le transport de produits à plus forte valeur ajoutée pour faire face à une forte concurrence dans le secteur.

Dans le transport maritime, les volumes se sont accrus de 4,5%, le groupe enregistrant une croissance supérieure au marché. Ses recettes ont également augmenté de 3,3% dans le transport routier et de 4,4% dans les contrats de logistique.

A 7H54 GMT, l’action s’adjugeait 1,45% à 147,10 francs suisses alors que le SPI, l’indice élargi des valeurs de la Bourse suisse, s’appréciait de 0,30%.

« Kühne+Nagel continue de faire preuve d’une performance décente dans un environnement de marché de plus en plus difficile », a réagi Michael Foeth, analyste chez Vontobel, dans un commentaire boursier.

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.