La Lettonie interdit l’importation de denrées alimentaires russes et bélarusses

Riga, 22 fév 2024 (AFP) – Le parlement letton a interdit jeudi l’importation de denrées alimentaires, de produits de la pêche et de fourrages en provenance de la Russie et du Bélarus, y compris par l’intermédiaire de pays tiers, mais sans mettre fin au transit de ces marchandises sur son territoire.

L’amendement à la loi lettonne sur l’Agriculture, qui nécessite encore d’être promulguée par le président Edgars Rinkevics, sera applicable jusqu’en juillet 2025, date à laquelle elle pourra être prolongée pour les années suivantes si nécessaire.

La question a été soulevée par les agriculteurs au début du mois, lors d’une manifestation au cours de laquelle 2.000 tracteurs ont investi 16 villes du pays, les fermiers revendiquant l’arrêt des importations de « céréales de sang » en provenance de Russie.

« Nous agissons rapidement pour imposer l’interdiction des importations, mais le transport des céréales de Russie et du Bélarus par nos ports maritimes reste une chose plus délicate », a déclaré Armands Krauze, ministre letton de l’Agriculture.

« La Lettonie peut interdire ses propres importations en provenance de Russie, mais seule l’UE peut convenir d’une action coordonnée lorsqu’il s’agit d’interdire le transit de produits russes sur le territoire de l’UE », a-t-il ajouté devant les journalistes.

Bien que la Lettonie soit un producteur net de céréales, avec un excédent annuel de trois millions de tonnes destinées à l’exportation, elle a tout de même importé 425.000 tonnes de céréales russes l’an dernier, ce qui représente une augmentation de 60% par rapport à 2022, selon les douanes.

La Lettonie, qui fait partie de l’Union européenne et de l’Otan, est un allié fidèle de l’Ukraine.

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.